Ecrire une chanson grâce à Jacques Prévert

Voici un extrait de "Cortège" (Paroles, P 234)

Un vieillard en or avec une montre en deuil

Une reine de peine avec un homme d'angleterre

Et le travailleurs de la paix avec des gardiens de la mer

Un hussard de la farce avec un dindon de la mort

Un serpent à café avec un moulin à lunettes

Un chasseur de corde avec un danseur de têtes

Un maréchal d'écume avec une pipe en retraite...

Dans chaque vers, Prévert utilise le même procédé: mélanger deux expressions, pour donner naissance à une nouvelle. Pourquoi ne pas essayer de faire de même avec d'autres expressions ?

Commençons par établir une liste d'expressions :

    - un maître d'école
    - un homme d'affaire
    - un chat perché
    - une voiture de course

Puis cherchons les mélanges savoureux:

    - un maître perché avec un chat d'école
    - un homme de course avec une voiture d'affaire

Si l'accumulation de ses expressions mélangées donne à Prévert une poésie que l'on a plaisir à lire, à relire, à décortiquer, je ne suis pas certain que l'on puisse juxtaposer autant d'expressions dans notre chanson sans perdre l'auditeur en route… On pourra donc considérer que chaque expression est le départ d'une chanson ou d'un couplet. Dans notre exemple, on pourrait développer l'histoire ainsi:

    Le maître perché avec son chat d'école
    Rêvait de chanter dans un music-hall...