Pourquoi écrire des chansons ?

Parmi toutes les activités proposées à l'homo sapiens pour distraire son cerveau, les concerts, les musées, le shopping, les matchs de foot, les jeux électroniques et la messe, très peu sont créatives.

Pourtant, créer est une belle occupation, qui peut, si l'on se prend au jeu, donner un supplément de sens l'existence. Dommage d'abandonner ce hobby à quelques privilégiés, d'y renoncer avant d'avoir essayé.

Créer est un combat contre ses limites, contre l'évidence, contre la consommation de tout prêt. Créer engendre une satisfaction inégalable, une joie naïve, un sentiment de liberté. Créer donne l'impression d'inventer sa vie. Bref, comment peut-on s'en passer ?

Les ateliers chansons de La Petite Scène ne seront si une chorale, ni un karaoké mais une invitation à la créativité. Dans le même lieu, seront proposé des spectacles d'improvisations et un atelier d'improvisation, autre champs d'invention. Plus tard, des scènes ouvertes permettront à chacun de s'exprimer, d'exposer ses sketchs, ses numéros de magie, de ventriloquie, de marionnettes… Avec pour seule consigne : qu'il s'agisse de cré-a-tion !


La Petite Scène

A partir de septembre 2017, tous les mercredis à La petite scène, activités ludiques pour écrire, composer, interpréter ses chansons : ping-pong de rimes, relais de rythme, lancer de sons... Accompagnement acoustique, rendu vidéo, présentations publiques.

La petite scène: 115 rue Pierre Julien à Montélimar. Ateliers chansons, goûters-pestaks, stages découvertes... une lieu dédié au jeune public et aux arts de proximité (chanson, conte, marionnette, magie), ouvert aux évènements privés et associatifs.

Tarif: 90 € / trimestre + 10 € adhésion annuelle
Enfants: mercredi 16h30 - 17h30
Adultes: mercredi 19h30 - 21h



Ecrire une chanson avec des mots nouveaux

Voici quelques mots du "Dictionnaire du français régional des Antilles" de Syviane Techid (Editions Bonneton): vous pouvez, dans un premier temps, essayer d'écrire faire un texte qui les utilise tous, puis dans un deuxième temps, développer la partie qui semble la plus intéressante.

Voici les mots, avec entre parenthèses leur signification:

- un abusant (profiteur),
- voir bleu (se faire avoir),
- faire cabaner (laisser mûrir),
- célibatrice (féminin de célibataire),
- être la comète (passer en coup de vent),
- être déraillé (mentalement dérangé),
- un dictionnaire (un érudit),
- un docteur-feuille (guérisseur par les plantes),
- embarrassement (gêne),
- un espoir de mâle -papaye (vain),
- étudier la folie (faire des choses insensées),
- fainéantiser (fainéanter),
- garer son corps (se cacher),
- guidonner (diriger un véhicule),
- avoir deux langues (être hypocrite),
- marqueur de paroles (romancier),
- prendre en passion (s'enticher de),
- planter tête banane (faire des cabrioles),
- être rentré en terre (avoir honte),
- à un autre soleil (au revoir),
- tourner un film (fabuler),
- tromperie (erreur),
- vieille viande (femme défraichie).

A vous de voir s'il est nécessaire d'expliquer l'expression, si elle peut se comprendre toute seule, ou si elle doit garder sa part de mystère...




Ecrire un remake de chanson

     Voici une chanson qui date de 1884, "La glu" (Paroles de Jean Richelin, Musique de Georges Fragerolle). Sous son langage délicieusement désuet, on découvre une histoire édifiante et intemporelle: pourquoi ne pas essayer d'en écrire notre propre version. Puisque "tout a été fait, sauf par moi", dixit Jean Cocteau.

     Je vous conseille de conserver sa structure qui est très claire, de vous interroger sur le ton que vous allez adopter: humoristique, réaliste, poétique, populaire... que vous devrez conserver tout au long de la chanson. Vous pouvez également écrire une version à la manière de untel, j'en donne un exemple à la suite de la version originale que voici:

Y'avait un'fois un pauv' gas, 

Et lon lon laire, Lon lan la, 

Y'avait un'fois un pauv' gas, 

Qu'aimait cell' qui n'l'aimait pas.

Elle lui dit: apport'-moi d'main, 

Et lon lon laire, Lon lan la,

Elle lui dit: apport'-moi d'main, 

L'coeur de ta mèr' pour mon chien.

Va chez sa mère et la tue, 

Et lon lon laire, Lon lan la,

Va chez sa mère et la tue,

Lui prit l'coeur et s'en courut. 



Comme il courait il tomba,

Et lon lon laire, Lon lan la,

Comme il courait il tomba, 

Et par terr' le coeur roula.

Et pendant que l'coeur roulait,

Et lon lon laire, Lon lan la, 

Et pendant que l'coeur roulait,

Entendit l'coeur qui parlait.

Et l'coeur disait en pleurant,

Et lon lon laire, Lon lan la, 

Et l'coeur disait en pleurant: 

T'es-tu fait mal mon enfant ?


Voici mon pastiche à la manière de ... devinez qui...

Il s'appelait David

Dam dam dam di dou dam

Il s'appelait David

Et il aimait Sarah

Mais Sarah ne l'aimait pas

Elle lui disait David

Dam dam dam di dou dam

Elle lui disait David

Si tu m'aimes vraiment

Couvre moi d'or et d'argent

Alors il prit la route

Dam dam dam di dou dam

Alors il prit la route

Pour dev'nir millionnaire

Il monta des affaires

Mais il n'a pas eut d'chance

Dam dam dam di dou dam

Mais il n'a pas eut d'chance

Les dollars s'envolèrent

Alors il vola sa mère

De faillite en déroute

Dam dam dam di dou dam

De faillite en déroute

A force de tricher

Les flics l'ont pas loupé

Il s'appelait David

Dam dam dam di dou dam

Il s'appelait David

Et il aimait Sarah

Mais Sarah ne l'aimait pas

Quand il fut en prison

Dam dam dam di dou dam

Quand il fut en prison

Sarah ne vint pas le voir

Mais sa mère : tous les soirs

A la manière de Jean-Jacques Goldman


Ecrire une chanson grâce à Jacques Prévert

Voici un extrait de "Cortège" (Paroles, P 234)

Un vieillard en or avec une montre en deuil

Une reine de peine avec un homme d'angleterre

Et le travailleurs de la paix avec des gardiens de la mer

Un hussard de la farce avec un dindon de la mort

Un serpent à café avec un moulin à lunettes

Un chasseur de corde avec un danseur de têtes

Un maréchal d'écume avec une pipe en retraite...

Dans chaque vers, Prévert utilise le même procédé: mélanger deux expressions, pour donner naissance à une nouvelle. Pourquoi ne pas essayer de faire de même avec d'autres expressions ?

Commençons par établir une liste d'expressions :

    - un maître d'école
    - un homme d'affaire
    - un chat perché
    - une voiture de course

Puis cherchons les mélanges savoureux:

    - un maître perché avec un chat d'école
    - un homme de course avec une voiture d'affaire

Si l'accumulation de ses expressions mélangées donne à Prévert une poésie que l'on a plaisir à lire, à relire, à décortiquer, je ne suis pas certain que l'on puisse juxtaposer autant d'expressions dans notre chanson sans perdre l'auditeur en route… On pourra donc considérer que chaque expression est le départ d'une chanson ou d'un couplet. Dans notre exemple, on pourrait développer l'histoire ainsi:

    Le maître perché avec son chat d'école
    Rêvait de chanter dans un music-hall...

Comment écrire une chanson en classe ?

Voici la méthode que j'applique pour créer en une séance, une chanson collective.

    1) Je commence par faire chercher une mélodie commune: ce sera beaucoup plus facile pour les enfants de former ensuite des vers réguliers en collant à la mélodie, plutôt qu'en comptant les syllabes. (D'ailleurs, "Les écrivains qui ont recours à leurs doigts pour savoir s'ils ont leur compte de pieds ne sont pas des poètes: ce sont des dactylographes" dixit Léo Ferré !)

    2) Ensuite, je propose à chacun de chercher des rimes: à partir de son prénom, pour les plus jeunes, ou bien à partir de son animal favori, de sa ville de naissance, etc… pour les plus grands. Il faut que chacun trouve au moins 3 mots qui riment, cela facilitera l'étape suivante.

    3) Je propose alors un format pour le premier vers, par exemple "je m'appelle (prénom)" ou bien "Je connais un (animal)", j'ai visité (nom de ville), etc… et chacun essaie de former des paires de vers en utilisant ce départ, son nom (ou animal, ville…) et sa banque de rimes. Ce travail se fait en chantant les phrases dans sa tête.

    4) Enfin, mise en commun des vers : la chanson a une unité (sur le thème des enfants de la classe, ou bien des animaux, ou bien d'un tour du monde des villes…), il peut-être intéressant d'y ajouter un refrain, qui sera par exemple un commentaire de la chanson : dans le cas d'une chanson autour des prénoms, "Nous sommes les élèves heureux de la classe de CE2 par exemple". On pourra améliorer en jouant sur les sons: "Nous sommes les enfants, les enfants heureux-reux-reux, de la classe de, de la classe de CE2."