Qu'est-ce qu'une chanson ?

Comme les physiciens cherchent à décrire en une seule loi l'ensemble des forces en jeu dans l'univers, la "théorie du tout", j'ai un jour cherché une formule courte et complète pour décrire une chanson.

J'aurais pu me contenter de la définition du dictionnaire: "poème chanté, divisé en couplets, souvent séparés par un refrain." Sachant qu'un poème est pour lui "un ouvrage en vers ou en prose ayant les caractères de la poésie", et que par poésie il entend: "l'art d'évoquer et de suggérer les sensations, les impressions, les émotions, par un emploi particuliers de la langue, utilisant les sonorités, les rythmes, harmonies des mots et des phrases, les images, etc".

Ce n'était pas faux, mais ce n'était pas court. J'avais bien entendu à ma disposition de nombreux ouvrages sur la chanson, dont l'excellent "Moulin à paroles" de Michel Arbatz, mes notes de stages des non moins excellents Chantal Grimm et Brice Ohms, pour ne citer qu'eux. Si tous avaient enrichi et clarifié mes connaissances, aucun ne m'avait livré la formule lapidaire que je cherchais.

Pour décrire le charme, la beauté légère et profonde des chansons, je finis par imaginer ceci: "une chanson est un jeux sur les sons et sur le sens". Jeux sur les sons par le choix des notes, des rythmes, des rimes, des allitérations… Jeux sur le sens par le choix des mots, images et autres figures de styles… J'étais plutôt satisfait, jusqu'à lire: "Une chanson c'est une petite fête de notes et de mots". Signé Georges Brassens. Evidemment...


Six chansons bien pondues